La modification thermique

Le traitement thermique consiste en chauffage d’un matériau de bois à une température de 180 à 220°C, tout en protégeant le matériau simultanément avec de la vapeur.

La vapeur d’eau protège le bois, mais la procédure influe également les changements chimiques qui se déroulent dans le bois.

100 % naturelle – lors d’un processus de fabrication sont utilisées uniquement la chaleur et la vapeur, cela sans aucun recours aux produits chimiques.

Le bois modifié thermiquement est un produit respectueux de l’environnement et entièrement recyclable, et dont la fabrication n’implique nulle utilisation des produits chimiques nocifs.

Le bois modifié thermiquement reste indéformable vue que la teneur en humidité d’équilibre du produit est réduite de façon permanente.

Suite à une modification thermique, la teneur en humidité du bois diminue aux environs de 4 à 6 pour cent. En conséquence de cette baisse en teneur de l’humidité d’équilibre, le bois modifié thermiquement ne réagit plus aux changements d’humidité aussi sensiblement que le bois non traité.

Le changement des saisons – mieux adapté que le bois correspondant non traité ou le bois traité chimiquement.

L’instabilité dimensionnelle du bois en raison des variations de l’humidité d’air diminue nettement dans les produits traités par la chaleur. Cela est dû à la réduction du retrait du bois, à la teneur plus faible en humidité d’équilibre, et une capacité d’absorption de l’humidité moins élevée atteint avec le traitement thermique.

Plus le degré de traitement thermique est élevé, plus l’instabilité dimensionnelle du bois modifié thermiquement est réduite.

Lors du traitement, les cellules de bois sont modifiées, ce qui provoque les changements dans les caractéristiques du bois:

  • la couleur devient plus foncée, et la nouvelle couleur est du brun clair à un brun très foncé
  • la teneur en humidité d’équilibre est réduite de 20 à 50%
  • la stabilité dimensionnelle est accrue
  • l’absorption d’eau est diminuée
  • moins de déformations et de tensions sont provoquées par les changements en humidité
  • la conductivité thermique est réduite de 20 à 30%
  • la diminution de la densité du bois
  • l’évacuation de la résine du bois pendant le processus de modification thermique
Thermo modified wood